Volontaire - Chef de mission Congo H/F - Enyele/Likouala, Congo Brazzaville - ORDRE DE MALTE FRANCE

Publiée le: 2/11/2020

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste: VSI
Disponibilité: Dès que possible
Lieu: Brazzaville, Brazzaville, CG
 


Contexte

L’Ordre de Malte France (OMF) est une association catholique, présente en France et à l’international, reconnue d’utilité publique. Elle rassemble 2000 salariés et plus de 10000 bénévoles réguliers. Prenant appui sur ses délégations départementales, l’Ordre de Malte intervient dans 4 grands domaines : la solidarité, le secours, la santé et les formations.

L’OMF est présent en République du Congo depuis plus de dix ans et apporte une expertise reconnue dans le développement local et dans le renforcement des systèmes de santé. L’OMF s’appuie sur le secteur privé et sur le partenariat avec les autorités locales pour mener des actions de formations du personnel médical, d’approvisionnement en médicaments et de mise en place de dispositifs de consultations mobiles pour les populations les plus vulnérables en particulier les autochtones AKA de la région. Du fait de l’isolement géographique, les populations de la Likouala ont un accès très limité aux soins et aux médicaments, rendant leur situation sanitaire particulièrement préoccupante.

Dans ce cadre l’OMF et ses partenaires locaux ont mis en œuvre, depuis 2015, un projet pilote visant à garantir l’accès de tous aux services de soins (consultations prénatales, vaccination, suivi malnutrition, traitement du paludisme). L’OMF, grâce au soutien des bailleurs et des ONG partenaires, prévoit l’extension de ce programme par la poursuite de ce dernier en renforçant les capacités des Unités de Consultations mobiles qui sillonnent la Likouala ainsi que le Centre de Santé Intégré d’Enyellé qui sera réhabilité. Le projet comprend également la poursuite des actions de développement local, de défense des droits et les activités génératrices de revenus.

L’équipe comprendra, sous l’autorité d’un chef de mission et d'un adjoint expatriés :

- une composante médicale

- une composante soutien (gestion administrative et financière)

- une composante développement local et promotion des droits

Le chef de mission est rattaché au Chef du projet Likouala de la DIOM, basé à Paris, au sein du pôle activités. Pour mener son action, le chef de mission est accompagné d’un adjoint qui le seconde dans tous les domaines relevant de l’organisation des activités, leur supervision et du personnel qui y concourt et qui le remplace en cas de besoin



Missions

Gestion RH et management

  • Recruter
  • Superviser, gérer au quotidien des équipes selon les objectifs définis dans la lettre de mission

Gestion et suivi de projet                                                                                                                                   

  • Assurer les relations avec les autorités locales de Likouala ainsi qu’avec les partenaires du projet   
  • Suivre et contrôler les activités, suivi budgétaire, recueil et synthèse des données, envoi au siège des comptes rendus et des bilans dans les délais

Sécurité                                                                                                    

  • Appliquer le plan de sécurité
  • Mettre à jour le plan de sécurité



Profil requis

 Profil requis

  • Expérience de gestion d’une structure de santé souhaitable
  • Expérience médicale ou paramédicale souhaitable
  • Formation en gestion de projets
  • Expérience significative en gestion financière, logistique et administrative
  • Connaissances en gestion de projets complexes santé, développement local, droits humains
  • Expérience terrain exigée (connaissance du contexte)
  • Connaissance des règles des bailleurs de fonds institutionnels en particulier AFD
  • Autonomie, sens des responsabilités, organisation, adaptabilité (travail en milieu précaire)
  • Expérience en management
  • Ouverture d’esprit, sens de la communication et de la négociation

Conditions

  • Indemnité VSI à définir selon profil et barème VSI
  • Logement pris en charge (villa expatriés, actuellement sans eau courante (source eau potable à proximité) – projet d’une nette amélioration des conditions d’hébergement
  • Un aller/retour en France par an, remboursement des frais liés aux missions internes au pays